Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Les news

Notre actualité, c’est vous !

Véritable portail multimédias, le site web des Scouts et Guides Pluralistes met en avant les actualités chaudes et originales de notre Mouvement : annonces exclusives, événements, reportages photos et vidéos...

N’hésitez pas à revenir régulièrement vous informer de ce qui fait la vie de notre Mouvement !

Nous publions également une revue de presse en ligne.

Les camps zéro déchet en action !

Cette année, les Scouts et Guides Pluralistes se sont associé à des experts du Zero waste et de la Good Food et à d’autres mouvements de jeunesse pour un projet d’accompagnement de camps Zero waste/Good Food.

C’est sur le camp de la Troupe de la 66e Unité Le Corbeau Noir que La Capitale est venue interroger nos Jeunes sur leur première participation au projet "zéro déchet", en partenariat avec Zero Waste Belgium et Fristouille.

Trois troupes bruxelloises s’étaient engagées à réduire leurs déchets, avec le soutien de l’association Zero Waste Belgium. Les Scouts et Guides Pluralistes de Schaerbeek ont profondément modifié leurs habitudes durant leur camp pour parvenir à atteindre cet objectif.

Après deux semaines passées à Léglise, commune de la province du Luxembourg, l’heure est au rangement sur le camp de l’Unité des Scouts et Guides Pluralistes de Schaerbeek. Pour la première fois, l’opération de nettoyage comprend aussi une analyse du contenu des poubelles ! En effet, la 66e de Schaerbeek faisait partie des trois troupes bruxelloises accompagnées par l’ASBL Zero Waste Belgium pour élaborer un camp dit « zéro déchet ».

Paquet de bonbons en plastique, poches à jus en aluminium : l’examen d’un sac-poubelle permet de constater quelques écarts survenus durant le séjour. Si la production de déchets n’a donc pas pu être totalement évitée, les efforts réalisés par les chefs et leur trentaine d’animés ont porté leurs fruits. « Cela fait trois années que je suis cheffe et j’ai l’impression qu’on a diminué de moitié nos déchets durant ce camp », estime Zoé.

L’élaboration du camp zéro déchet a nécessité une grande préparation en amont. Durant l’année, les animés ont notamment appris à confectionner leur propre savon de vaisselle et leur shampooing. Des éponges tawashi ont également été fabriquées à partir de vieilles chaussettes.

Mais c’est l’alimentation qui représentait vraisemblablement le défi le plus important. « Pour les petits-déjeuners, nous avons réalisé notre propre muesli à partir de flocons d’avoine, de raisons secs et de noix commandées en vrac. Mais nous ne l’avons fait qu’un jour sur deux car cela aurait pu générer des frustrations. Au début, il nous ont demandé pourquoi ils recevaient de la nourriture de cheval », raconte Zoé.

Avec l’aide de Terroirist, une coopérative qui met en lien des producteurs belges et des commerces bruxellois, les scouts schaerbeekois avaient pu acheter en vrac de nombreux aliments secs comme des pâtes et du riz qui ont été transportés dans des grands pots de sauce récupérés dans les friteries. Les bouteilles en plastique ont été remplacées par des bouteilles en verre, un peu plus chères.

Plus compliqué à midi
« Nous avions prévu des fruits et des crackers pour le goûter et ils étaient super contents. C’est les repas de midi qui étaient les plus compliqués car on faisait des tartines de jambon-fromage donc on avait des emballages. Acheter en vrac en boucherie aurait pesé trop lourd dans le budget. Ce sera le point à améliorer l’année prochaine », concluent les chefs.

Âgés entre 12 et 16 ans, les scouts et guides pluralistes de Schaerbeek évoquent déjà la possibilité de faire encore mieux la prochaine fois. « On savait qu’on n’allait pas repartir sans aucun déchet. Mais on va continuer le projet pour nous améliorer et pourquoi pas parvenir à faire un camp sans aucune poubelle. On pourrait servir d’exemple pour faire la même chose dans les habitations et pour les autres unités », déclare Émile.

En Région bruxelloise, trois camps participaient cette année au projet-pilote zéro déchet. Outre la troupe schaerbeekoise, les scouts de Jette et les Guides catholiques de Woluwe-Saint-Pierre ont suivi la formation proposée par Zéro Waste Belgium qui comprenait notamment un volet sur l’élaboration de menus durables. « Nous n’avons rien imposé. Les troupes se sont fixées elles-mêmes leurs objectifs. On constate que les déchets ont au minimum été réduits de moitié dans tous les camps », indique Marc Sautelet, fondateur de l’ASBL.

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

Camps scout - Faire mouvement & être activement solidaires

Cet été, les Scouts et Guides Pluralistes sillonneront à nouveau les coins et recoins de notre Plat Pays ou s’envoleront pour des horizons plus exotiques ! Que ce soit sous tente ou dans un gîte, les camps sont toujours l’occasion d’une aventure unique.

PNG - 4.4 Mo

Cet été, notre Fédération qui compte actuellement 5000 Membres actifs, organise 150 camps, dont une vingtaine à l’étranger. Ce qui représente 2151 nuitées, plus de 32 000 heures d’animation ! Ces camps sont entièrement préparés par plus de 600 Animateur·rice·s bénévoles, encadrés et validés par des Cadres régionaux.

Une des priorités du Plan du Mouvement, voté par les Animateur·rice·s lors de l’Assemblée Générale 2016, est de soutenir les initiatives permettant la rencontre entre Unités. Cela a commencé l’été passé avec la mise en place d’un atlas des camps du Mouvement. Cette année encore, les Scouts et Guides Pluralistes proposent à leurs Membres de « faire Mouvement » grâce à GéoCamp une carte interactive permettant d’identifier les lieux et dates de camps de l’ensemble des Sections, et découvrir qui campe où ! Le camp, c’est en effet un formidable outil de découverte d’une qualité de vie collective, solidaire et respectueuse de son environnement tant humain que géographique.

Découvrez GéoCamp, la carte interactive des camps du Mouvement.
A voir : GéoCamp

Cette année, certaines de nos Sections s’essaient d’ailleurs au « zéro déchet » ! Notre Mouvement s’est associé aux experts du Zero Waste et de la Good Food ainsi qu’à d’autres mouvements de jeunesse pour un projet pilote d’accompagnement de camps plus durables. Le projet a pour but d’outiller et de former les groupes qui souhaitent, pour leur camp, avoir une meilleure gestion globale de leurs déchets et réduire leur empreinte écologique. La formation chez les Scouts et Guides Pluralistes est un des fondements de nos activités. Loin des concepts abstraits, elle traverse l’ensemble de nos programmes pédagogiques pour offrir aux enfants et aux jeunes les moyens de s’exprimer et de s’épanouir.

Un camp Zéro déchet & Good food !
A voir : Zéro déchet

Initiateurs de projets solidaires dans leur commune comme sur d’autres continents, les Scouts et Guides Pluralistes développent des partenariats favorisant le sens critique et citoyen des jeunes. Notre Mouvement relève ses manches et de nombreux défis par des actions concrètes sur le terrain. Nous unissons en effet nos forces en s’associant aux fédérations Les Scouts et les Guides Catholiques de Belgique pour appuyer la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés dans ses actions, en relayant notamment un appel massif vers nos Unités à héberger dans leurs locaux cet été !

Ton local est vide cet été ?

Si vous décidez de prendre le temps de déposer vos micros et caméras sur le coin d’une tente cet été, vous rencontrerez des jeunes enthousiastes à l’idée de vous parler de leurs projets ! Vous serez les témoins privilégiés que le « vivre ensemble » est possible. Que les camps scouts sont finalement, peut-être, une réponse à notre siècle et, en tout cas, le point culminant de l’engagement au sein de notre Mouvement !

Contact presse

Thaïs Baugniet
0474/03.80.93
communication@sgp.be

— > Communiqué de presse camps d’été 2018

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

GéoCamps 2018 : la carte des camps de notre Mouvement

Une des priorités du Plan du Mouvement, voté par les Animateur·rice·s lors de l’Assemblée Générale 2016, est de soutenir les initiatives permettant la rencontre entre Unités. Cela a commencé l’été passé avec la mise en place de GéoCamp : la carte des camps de notre Mouvement ! Cette année encore, nous vous proposons une carte interactive permettant d’identifier les lieux et dates de camps de l’ensemble des Sections du Mouvement… Elle est pas belle la vie ?

GéoCamp : kesako ?

Cet été, les Scouts et Guides Pluralistes sillonneront à nouveau les coins et recoins de notre Plat Pays ou s’envoleront pour des horizons plus exotiques !
Tu aimerais mettre en place un inter-meute durant ton camp ? Tu cherches un hébergement pour tes scouts et guides en hike ? Tu désires "faire Mouvement" par une petite visite de courtoisie ? Alors, découvre dès à présent qui campe où !

Comment ça marche ?

La branche du camp est identifiée par la couleur de l’icône :

bleu - camp Castors
jaune - camp Louveteaux
vert - camp Scouts
rouge - camp Pionniers
violet - camp d’Unité

Le type de camp et d’hébergement est identifié par le logo de l’icône :

tente - camp sous tente
lit - camp sous dur
randonneur - camp itinérant

Pour prendre contact avec un camp près de chez toi :

Pour des raisons de protection des données à caractère privé, nous ne diffusons pas sur cette carte publique les données des Responsables de Camp. Si tu souhaites disposer des coordonnées d’un·e Responsable de camp pour entrer en contact avec lui·elle, envoie un petit mail à unites@sgp.be. N’oublie pas de mentionner dans ton mail le nom de ta Section et de ton Unité ainsi que celles du camp dont tu recherches les coordonnées !

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

TEC toujours ... Prêt !

Désormais, les mouvements de jeunesse voyagent gratuitement en groupe sur le réseau TEC les week-ends (vendredis compris), les jours fériés et durant les congés scolaires !

Obtiens une carte !

En tant qu’Animateur·rice, tu dois posséder une carte MOBIB (nominative) ou MOBIB basic (peut être prêtée), disponible sur l’E-SHOP et dans les ESPACES TEC.
— > Prix de la carte : 5 € - valable 5 ans.

Si tu possèdes une carte MOBIB SNCB, STIB ou De Lijn, tu devras te présenter en ESPACE TEC pour la rattacher au système TEC.

Contacte ta Fédération

Communique ensuite le numéro MOBIB ou MOBIB basic à benjamin@sgp.be, qui l’introduit dans le système de gestion pour l’octroi de la gratuité. Ce numéro se compose de 19 chiffres.

Procure-toi un titre de transport “groupe Mouvement de jeunesse”, adapté à ton parcours et à ton groupe :

* Calcule le nombre de zones

Où obtenir le titre "groupe Mouvement de jeunesse" ?

Le titre "groupe Mouvement de jeunesse" est disponible sur les canaux suivants :

  • Pour tout groupe de 15 personnes ou plus, l’Animateur·rice doit prendre contact avec son TEC au minimum 5 jours ouvrables avant le déplacement, via le formulaire de demande de parcours en groupe, par téléphone ou en se rendant dans un ESPACE TEC.
    — > Le TEC vérifiera ensuite si le voyage peut s’effectuer confortablement sur le trajet prévu.
  • Les 6-11 ans qui disposent d’un abonnement HORIZON+ gratuit et les abonnés qui ont un titre de transport valable pour le parcours prévu ne sont pas concernés par le titre "groupe" s’ils voyagent munis de leur titre.

En ESPACE TEC, le titre de transport est directement chargé sur la carte MOBIB ou MOBIB basic.

Si le titre est commandé à distance (par téléphone ou via l’E-SHOP), il pourra être chargé sur la carte dès le lendemain en la validant dans un bus/tram ou en la présentant sur un SELF (automate de vente).

GO !

Une fois la carte MOBIB chargée, le groupe peut circuler ensemble du début à la fin du voyage sur le réseau TEC (selon les modalités prévues par le titre de transport).

A chaque montée, y compris en correspondance, le détenteur de la carte MOBIB ou MOBIB basic ne doit la valider qu’une seule fois pour l’ensemble du groupe.

Télécharge le dépliant destiné aux mouvements de jeunesse

— > Pour toute question ou information, contacte Benjamin via l’adresse tec@sgp.be ou le numéro suivant : 02 539 23 19.

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

Héberger des migrants dans ton local : infos pratiques

Depuis quelques mois, des milliers de CRACS (Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires) ont pris à bras le corps la crise humanitaire qui touche devant notre porte les migrants qui fuient les guerres et les persécutions. Comment ? En accueillant chez eux des migrants qui peuvent ainsi profiter dignement d’une nuitée à l’abri.

Pour rappel, il y a deux ans, les cinq fédérations scoutes et guides de Belgique appelaient l’ensemble de leurs membres et anciens qui le souhaitaient à se mettre à la disposition ou en contact avec la Croix-Rouge ou les plateformes citoyennes existantes.

Peut-être que l’idée d’accueillir des migrants dans ton local, que ce soit pour une ou plusieurs nuits, t’a traversé l’esprit. Si ton Unité envisage de se lancer dans cette belle aventure solidaire qui s’annonce pleine de richesse et de rencontres humaines, voici quelques réponses aux questions que tu te poses sans doute.

Héberger des migrants sans titre de séjour : est-ce légal ?

Bien sûr ! Le délit de solidarité n’existe pas en Belgique… Si l’objectif est humanitaire, rien ne nous empêche de le faire. Les migrants présents aux abords du parc Maximilien sont pour la plupart de jeunes hommes sans titre de séjour. Certains ont été déboutés de leur droit à l’asile en Belgique, d’autres sont ce que l’on appelle des “cas Dublin”, c’est-à-dire que leurs empreintes ont été enregistrées dans un autre pays européen. Ces personnes ne bénéficient que de l’aide médicale urgente de la part des CPAS. Chaque citoyen peut leur venir en aide légalement. En effet, tant que l’hébergement est effectué à titre gratuit, humanitaire, c’est-à-dire sans contreparties en termes de service ou de travail et dans le respect des normes de salubrité, l’hébergeur ne risque rien. Chaque personne peut aussi transporter, soigner, et inviter un migrant à sa table sans prendre le risque d’être inquiétée.

Quelle démarche dois-je effectuer ?

  • Auprès du propriétaire : La plupart des Unités ne sont pas propriétaires de leur local. Il convient donc en premier lieu de vérifier les clauses de votre contrat de bail ou de votre convention d’occupation. Il est ensuite indispensable d’obtenir son accord par écrit.
  • Auprès de votre assurance : Contacter votre assurance pour vous assurer que votre couverture reste d’application dans le cas de l’hébergement de tierces personnes, notamment en cas d’incendie.
  • Auprès de votre commune : Nous ne pouvons que vous encourager à contacter votre commune pour l’informer de votre démarche. Celle-ci pourra peut-être soutenir financièrement ou en nature votre beau projet. Si celle-ci figure déjà sur la liste des « communes hospitalières », votre démarche n’en sera que facilitée. Une commune hospitalière est une commune qui, par le vote d’une motion, s’engage à améliorer l’information et l’accueil des personnes migrantes, quel que soit leur statut. Plus d’info sur www.communehospitaliere.be

Mon local est-il apte à héberger des personnes dignement ?

Il convient bien entendu de s’assurer que votre local correspond bien aux normes de sécurité et de salubrité en vigueur pour l’hébergement de personnes. Les migrants que vous allez héberger méritent un accueil digne comme tout le monde : il faut s’assurer qu’ils soient logés dans un lieu chauffé et avoir accès à une toilette.

Quelle logistique prévoir ?

Au minimum :

  • De quoi dormir : matelas, sacs de couchage, draps propres…
  • De quoi se sustenter : quelques biscuits, du thé, du café, etc.
  • De l’eau potable en suffisance.

Il faut aussi penser à prévoir des trajets pour aller chercher vos invités les soirs au Parc Maximilien et leur permettre d’y retourner le lendemain matin. Si ce n’est vraiment pas possible, des navettes sont aussi organisées par la plateforme citoyenne. Contactez-la !

Ça y est, nous sommes prêts ! Et maintenant ?

Il ne reste donc plus qu’à te mettre en contact avec les bénévoles de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés (hebergement@bxlrefugees.be) ou en téléphonant à Adriana Costa Santos au 0492 40 29 84) et les membres du groupe Facebook Hébergement Plateforme Citoyenne. (lien : https://www.facebook.com/groups/hebergementplateformecitoyenne).

N’oublie pas de nous informer de ta démarche ou de nous contacter pour toutes questions, témoignage ou demande de soutien via diversite@sgp.be.

N’oublie pas qu’il existe aussi de nombreuses autres possibilités pour vous investir en tant que scout dans la cause :

  • Te rendre utile avec ton staff ou ta section auprès de la Plateforme Citoyenne
  • Organiser des animations au Parc Maximilien ou dans les centres et associations d’accueil —> Organise-toi via la page Facebook
  • Accueillir des migrants dans tes activités (la fédération leur offre l’affiliation et l’assurance depuis 2015)

Plus d’infos ICI !

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

NEWS

TEC toujours ... Prêt !

Publié le: 25 juin 2018

Obtiens une carte ! En tant qu’Animateur·rice, tu dois posséder une carte MOBIB (nominative) ou MOBIB basic (peut être prêtée), disponible sur l’E-SHOP et dans les ESPACES TEC. — > Prix de la carte : (...)

Vous êtes ici:  Actualités -Les news