Image de fond de Scouts et Guides Pluralistes

Les news

Notre actualité, c’est vous !

Véritable portail multimédias, le site web des Scouts et Guides Pluralistes met en avant les actualités chaudes et originales de notre Mouvement : annonces exclusives, événements, reportages photos et vidéos...

N’hésitez pas à revenir régulièrement vous informer de ce qui fait la vie de notre Mouvement !

Nous publions également une revue de presse en ligne.

Héberger des migrants dans ton local : infos pratiques

Depuis quelques mois, des milliers de CRACS (Citoyens Responsables Actifs Critiques et Solidaires) ont pris à bras le corps la crise humanitaire qui touche devant notre porte les migrants qui fuient les guerres et les persécutions. Comment ? En accueillant chez eux des migrants qui peuvent ainsi profiter dignement d’une nuitée à l’abri.

Pour rappel, il y a deux ans, les cinq fédérations scoutes et guides de Belgique appelaient l’ensemble de leurs membres et anciens qui le souhaitaient à se mettre à la disposition ou en contact avec la Croix-Rouge ou les plateformes citoyennes existantes.

Peut-être que l’idée d’accueillir des migrants dans ton local, que ce soit pour une ou plusieurs nuits, t’a traversé l’esprit. Si ton Unité envisage de se lancer dans cette belle aventure solidaire qui s’annonce pleine de richesse et de rencontres humaines, voici quelques réponses aux questions que tu te poses sans doute.

Héberger des migrants sans titre de séjour : est-ce légal ?

Bien sûr ! Le délit de solidarité n’existe pas en Belgique… Si l’objectif est humanitaire, rien ne nous empêche de le faire. Les migrants présents aux abords du parc Maximilien sont pour la plupart de jeunes hommes sans titre de séjour. Certains ont été déboutés de leur droit à l’asile en Belgique, d’autres sont ce que l’on appelle des “cas Dublin”, c’est-à-dire que leurs empreintes ont été enregistrées dans un autre pays européen. Ces personnes ne bénéficient que de l’aide médicale urgente de la part des CPAS. Chaque citoyen peut leur venir en aide légalement. En effet, tant que l’hébergement est effectué à titre gratuit, humanitaire, c’est-à-dire sans contreparties en termes de service ou de travail et dans le respect des normes de salubrité, l’hébergeur ne risque rien. Chaque personne peut aussi transporter, soigner, et inviter un migrant à sa table sans prendre le risque d’être inquiétée.

Quelle démarche dois-je effectuer ?

  • Auprès du propriétaire : La plupart des Unités ne sont pas propriétaires de leur local. Il convient donc en premier lieu de vérifier les clauses de votre contrat de bail ou de votre convention d’occupation. Il est ensuite indispensable d’obtenir son accord par écrit.
  • Auprès de votre assurance : Contacter votre assurance pour vous assurer que votre couverture reste d’application dans le cas de l’hébergement de tierces personnes, notamment en cas d’incendie.
  • Auprès de votre commune : Nous ne pouvons que vous encourager à contacter votre commune pour l’informer de votre démarche. Celle-ci pourra peut-être soutenir financièrement ou en nature votre beau projet. Si celle-ci figure déjà sur la liste des « communes hospitalières », votre démarche n’en sera que facilitée. Une commune hospitalière est une commune qui, par le vote d’une motion, s’engage à améliorer l’information et l’accueil des personnes migrantes, quel que soit leur statut. Plus d’info sur www.communehospitaliere.be

Mon local est-il apte à héberger des personnes dignement ?

Il convient bien entendu de s’assurer que votre local correspond bien aux normes de sécurité et de salubrité en vigueur pour l’hébergement de personnes. Les migrants que vous allez héberger méritent un accueil digne comme tout le monde : il faut s’assurer qu’ils soient logés dans un lieu chauffé et avoir accès à une toilette.

Quelle logistique prévoir ?

Au minimum :

  • De quoi dormir : matelas, sacs de couchage, draps propres…
  • De quoi se sustenter : quelques biscuits, du thé, du café, etc.
  • De l’eau potable en suffisance.

Il faut aussi penser à prévoir des trajets pour aller chercher vos invités les soirs au Parc Maximilien et leur permettre d’y retourner le lendemain matin. Si ce n’est vraiment pas possible, des navettes sont aussi organisées par la plateforme citoyenne. Contactez-la !

Ça y est, nous sommes prêts ! Et maintenant ?

Il ne reste donc plus qu’à te mettre en contact avec les bénévoles de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés (hebergement@bxlrefugees.be) ou en téléphonant à Adriana Costa Santos au 0492 40 29 84) et les membres du groupe Facebook Hébergement Plateforme Citoyenne. (lien : https://www.facebook.com/groups/hebergementplateformecitoyenne).

N’oublie pas de nous informer de ta démarche ou de nous contacter pour toutes questions, témoignage ou demande de soutien via diversite@sgp.be.

N’oublie pas qu’il existe aussi de nombreuses autres possibilités pour vous investir en tant que scout dans la cause :

  • Te rendre utile avec ton staff ou ta section auprès de la Plateforme Citoyenne
  • Organiser des animations au Parc Maximilien ou dans les centres et associations d’accueil —> Organise-toi via la page Facebook
  • Accueillir des migrants dans tes activités (la fédération leur offre l’affiliation et l’assurance depuis 2015)

Plus d’infos ICI !

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

Pourquoi les scouts et guides pluralistes utilisent l’écriture inclusive ?

Chez les Scouts et Guides Pluralistes, nous sommes persuadé·e·s que la richesse, individuelle comme collective, se construit par la rencontre de l’autre et la valorisation de la diversité. Le Pluralisme, ce principe qui est au cœur de notre projet pédagogique, nous exhorte à aller vers l’autre dans une démarche d’ouverture et de tolérance afin de coconstruire, armé·e·s de et enrichi·e·s par nos différences, un monde meilleur et plus inclusif. (#ButduScoutisme)

Cette démarche pluraliste, nous avons à cœur de la porter dans chacun de nos actes, dans chacune de nos réunions, dans chacune de nos communications.

Parce que nous sommes persuadé·e·s que le langage structure la pensée et que la langue que nous employons véhicule une certaine vision du monde, il nous semble fondamental que notre manière de communiquer s’inscrive en plein dans notre projet pédagogique. Valoriser les différences que notre langue tend à rendre invisibles, c’est admettre qu’elles existent et c’est se donner la possibilité de les concevoir comme une plus-value.

Le Pluralisme ne peut être réduit, comme on le dit parfois, à la simple dénégation des différences, qui nous permettrait de clamer que « nous sommes tous frères et sœurs car au fond, nous sommes tou·te·s pareil·le·s ». Or, s’enfermer dans un schéma de langage qui uniformise au point de nier que l’on puisse être ingénieure ou professeure, c’est précisément admettre ce que nous voulons combattre. Une démarche authentiquement pluraliste assume et valorise la diversité des expériences, des points de vue, des genres, des orientations sexuelles, des croyances religieuses, des opinions politiques et philosophiques, et bien d’autres encore.

C’est pourquoi le Mouvement a décidé d’écrire comme il pense : de manière inclusive. À partir de ce jour, les communications de la structure fédérale se feront en écriture inclusive. Les nouveaux outils que nous publierons le seront également. Le Conseil fédéral encourage également tou·te·s les bénévoles à faire de même, afin de porter fièrement notre slogan : Vivre les différences. Les bénévoles ont déjà prouvé que cela se traduisait en actes. Il est temps de le traduire en lettres également.

Pour t’aider à manier l’écriture inclusive, voici un document très utile !

Les Scouts et Guides Pluralistes ont également rédigé une charte générale d’écriture pour toutes publications liées au Mouvement.

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

Les Scouts Pluralistes s’associent à BE-ALERT !

Vous voulez être alerté immédiatement en cas de situation d’urgence ? Inscrivez-vous à BE-Alert !

PNG - 629.9 ko

Un incendie dans votre rue ? Une inondation dans votre commune ? Un accident chimique dans votre province ? Les autorités souhaitent vous avertir rapidement et clairement lors de telles situations d’urgence. De la sorte, vous saurez immédiatement que faire pour votre sécurité ainsi que pour celle de vos proches (ex. fermer portes et fenêtres en cas d’incendie).

Pour alerter directement et efficacement la population concernée, les autorités peuvent utiliser différents canaux : véhicules de police avec haut-parleurs, messages diffusés par les médias (radios et télévisions), informations sur les sites internet officiels et leurs médias sociaux,...

Depuis juin 2017, les autorités peuvent aussi à présent utiliser un nouveau système moderne et technologique d’alerte multicanale : BE-Alert.

Grâce à BE-Alert, les autorités peuvent envoyer directement une alerte via plusieurs canaux complémentaires : un SMS sur votre GSM, un message vocal sur votre téléphone fixe ou votre GSM, un e-mail ou un message via leurs médias sociaux.
Pour recevoir directement ces alertes, il est dès lors très important de s’inscrire préalablement sur BE-Alert. Les autorités peuvent ainsi vous avertir rapidement et personnellement lors d’une situation d’urgence.

En tant que Membre des Scouts Pluralistes, vous pouvez d’ailleurs vous inscrire dans BE-ALERT et donner plusieurs adresses (5 max), par exemple :

  • votre domicile privé
  • éventuellement votre école ou lieu de travail
  • mais également l’adresse de votre grand camp 2018… ou les adresses de plusieurs lieux de grand camp pour le Responsable d’unité
    — > ATTENTION : après l’été, vous devez toutefois supprimer cette adresse de camp… quitte à en mettre une autre l’année prochaine !

Vous voulez être alerté immédiatement en cas de situation d’urgence ?
Inscrivez-vous via www.be-alert.be !

Pour toute question sur BE-ALERT, n’hésite pas à contacter le service communication ou appelle la Fédération au 02/539 23 19 (en journée).

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

Le CA recrute !

En vue de notre prochaine Assemblée Générale qui se déroulera le 17 mars 2018, l’association est notamment à la recherche d’Administrateurs·trices !

Tu te demandes en quoi ça peut bien consister ? Réponses en images :


Tu souhaites plus d’informations ?

Lors de la prochaine Assemblée générale de notre association, nous allons procéder à l’élection de nouveaux membres du Conseil d’Administration des Scouts et Guides Pluralistes.

Devenir administratrice ou administrateur de l’ASBL Scouts et Guides pluralistes de Belgique, c’est plonger dans le cœur structurel de l’association. Le Conseil d’Administration gère en effet le fonctionnement de l’association, mobilise et développe des ressources pour permettre au Mouvement d’atteindre ses objectifs.

Intégrer le Conseil d’Administration des Scouts et Guides Pluralistes, c’est une opportunité exceptionnelle de participer activement au comité de direction d’une ASBL. C’est profiter d’une expérience enrichissante souvent réservée, dans la société actuelle, aux plus expérimentés.

C’est aussi, et avant tout, contribuer à faire évoluer notre Mouvement et ses projets pour les jeunes.

Au sein du Conseil d’Administration, chacun exerce sa responsabilité légale jusqu’à la décharge de l’Assemblée Générale. Chaque administrateur gère surtout un dossier spécifique en rapport avec ses propres compétences ou celles qu’il souhaite acquérir.

Pour cette mission, l’administrateur est soutenu par un ou plusieurs autres membres de l’équipe afin de partager au maximum les connaissances, tant dans l’intérêt de l’administrateur que dans celui du Mouvement.

Le CA est à la recherche de trois administrateurs·trices (dont au moins deux de – de 35 ans)

Pour d’importants projets à venir, le Conseil d’Administration est à la recherche de compétences et/ou affinités en architecture, en droit (social/fiscal/commercial/du travail/des entreprises/etc), en gestion des ressources humaines et management, en construction/rénovation, en comptabilité, en sylviculture, en gestion de projets, en organisation d’événements, etc.

En tant que Mouvement de jeunesse, notre Conseil d’Administration doit, d’un point de vue légal, être composé à deux tiers de personnes de moins de 35 ans, d’où l’importance d’un renouvellement continu de ses membres.

Les candidatures pour les postes d’administratrices/administrateurs sont à adresser par mail à ca@sgp.be.

NB : Le mandat d’administratrice/administrateur a une durée prévue de 3 ans. Toutefois, des accommodements sont possibles pour les candidat(e)s motivé(e)s, en fonction des circonstances personnelles.

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

BP/Thinking Day 2018

Cette année encore, les cinq fédérations guides et scoutes de Belgique (FOS Open Scouting, Scouts en Gidsen Vlaanderen, Les Scouts, les Guides catholiques de Belgique et les Scouts et Guides Pluralistes) célébrent ensemble l’anniversaire de leurs fondateurs, Robert et Olave Baden Powell.

Une fête dont VOUS êtes les héros

N’hésitez pas à vous prendre en photos ce 22 février avec votre foulard, avec vos amis, à l’école ou au travail et postez votre selfie sur Facebook ou instagram avec #BPDay #ThinkingDay #GSBel

Soyez également connectés à notre Page Facebook ou sur la Page de Guiding & Scouting Belgium.

En quelques chiffres...

JPEG - 208 ko

38 millions de membres

Le Scoutisme et le Guidisme sont des Mouvements reconnus et implantés mondialement. Les scouts et guides belges sont ainsi "connectés" à des millions d’autres guides et scouts du monde, que ce soit lors de rassemblements internationaux ou sur Internet.

En Belgique, près d’un belge sur dix est ou a été scout ou guide. Notre pays connaît le plus grand taux de pénétration au niveau européen, avec plus de 168.770 membres. De nombreuses célébrités francophones et néerlandophones sont passées par notre Mouvement. Une pédagogie active qui a fait ses preuves depuis 109 ans et qui continue à séduire de plus en plus de jeunes puisque nous connaissons une croissance constante depuis quelques années.

Pour en savoir plus sur le Guidisme et le Scoutisme

Articles supplémentaires Articles supplémentaires

NEWS

Le TEC ? C’est gratuit ! C’est parti !

Publié le: 2 mars 2017

Qui peut utiliser la carte MOBIB Basic et quand ? Les animateurs en déplacement avec leur section, unité et autre... Pendant les congés scolaires, les week-ends (vendredis inclus), et les jours (...)

Vous êtes ici:  Actualités -Les news